ACTUALITES

SECURITE SORTIES ET ENTREES COLLEGE - RAPPEL REGLEMENTATION

Par Delphine Gely, publié le mercredi 21 septembre 2022 13:05 - Mis à jour le mercredi 21 septembre 2022 19:48
sécurité sortie college.jpg
Madame, Monsieur, chers parents d'élèves, Vous trouverez dans cet article un rappel des conditions réglementaires des entrées et sorties de l'établissement.

Madame, Monsieur, chers parents,

Nous vous rappelons que les entrées et sorties de l’établissement sont en accords avec la mise en vigueur du règlement intérieur, du code de l’éducation, et du plan Vigipirate.

Nos surveillants ont pour mission de garantir la sécurité des élèves. La sortie peut prendre, selon le nombre d’élèves, une dizaine de minutes. Nous vous demandons de bien vouloir patienter et faire preuve de respect à l’égard de chacun afin de garantir la sécurité émotionnelle et physique de tous les usagers.

Les mesures de sécurité imposées par le plan Vigipirate ont renforcé ces conditions d’accès. Les directeurs d’école et chefs d’établissement doivent organiser la gestion des flux entrées/sorties, notamment lorsqu’il y a plusieurs accès possibles. La sécurité dans l’établissement et aux abords de l’établissement relève du champ de compétences du chef d’établissement, de la mairie et des forces de l’ordre. L’article R. 421-5 du code de l’éducation, relatif aux E.P.L.E., définissant les droits et les devoirs de chacun des membres de la communauté éducative.

L’accueil à l’entrée des écoles et établissements scolaires est assuré par un adulte. Selon le personnel disponible, le directeur d’école ou le chef d’établissement peut être amené à condamner des accès pour canaliser les personnes vers un même lieu de contrôle. Les établissements scolaires peuvent assouplir leurs horaires d’entrées et de sorties pour mieux contrôler les flux d’élèves.

Vous trouverez en pièce jointe :

  •  Deux affiches synthétisant les règles et réflexes à adopter pour assurer la sécurité des établissements
  • Le rappel à la loi concernant un outrage sur un agent dépositaire de l’ordre public. Tout adulte manquant à cette obligation fera l’objet d’un dépôt de plainte auprès de notre gendarme référent.

Nous souhaitons avant tout une collaboration active et une coéducation constructive.